Rencontrez les gars dAulnay-sous-Bois plaisir

Catherine Mars Salle de sport géniale, des cours géniaux, des profs excellents. Facile d accès. Je recommande cet endroit pour nous les femmes. Angele Mars Salle parfaite!! Je recommande cette salle à tous le monde. Gabriella Février Abonnée dans cette salle depuis 2 ans Les filles à l accueil sont sympas et à l écoute, les coachs sont très professionnelles. Les cours collectifs sont vraiment top et très variés. Je regrette seulement qu'il n'y en ai pas plus vu le succès que ces cours rencontrent! Thycat Novembre Un lieu où je me sens bien, je pratique sans regard et en toute liberté!

A signaler la sortie d'un CD Les grandes heures INA/Radio France :

Dire par Arnaud K. Et les homme, de monter des projets répondant à leur besoin, leur attente dans varié domaines. Soixante-dix jeunes du quartier ont participé en à nos chantiers éducatifs. Par ailleurs, la régie accompagne des habitants qui organisent des maraudes par direction des sans abris. Il sien est distribué des repas, des accoutrement, des couvertures et est établi unique lien avec ces personnes. La dernière en date, animée par le lieu famille, concerne une sortie en Belgique qui a rencontré un beau bonheur, à savoir une centaine de homme. Autre initiative importante, la journée citoyenne invitant les habitants à participer à la propreté de leur environnement. Alors enfin nous accueillons des collégiens, des lycéens pour découvrir le monde du travail et ceci dans le carcasse de leur scolarité. Ci dessous, la galerie photos fournie par la administration de quartier, que je remercie.

Rencontres croisées entre la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et Aulnay-sous-Bois

Il ignore leurs vrais noms et pas veut pas donner le sien. Les mecs demandent à voir. Elle aurore éconduite poliment, mais sans détour. Restez avec les associations, madame. On révéler que les gens des cités, ils parlent mal. Ici, ils prennent le dessus physiquement. Quand ils fouillent, ils regardent dans le caleçon. Ils inventent plein de mini-lois. Des fois, ils emmènent des gens hors de la cité, les sortent de la automobile et les laissent revenir tous seuls, à pied.