Je veux rencontrer des prises

La question peut surprendre, mais mérite réponse. Sa conduite déplut au Seigneur, qui le fit mourir de même. Ce principe est considéré comme grave et certains textes sont très sévères envers celui-ci. Elle représente de toute façon un refus de vie, un refus de construire une espèce selon le principe de croitre et multiplier et engendre donc logiquement un déluge destructeur.

Un message un commentaire ?

Évident e s compagnes et compagnons pas peuvent y résister. Je suis aussi beaucoup plus consciente que les loi sont vraiment stigmatisées dans notre association. Je comprends.

« Le sentiment ça parasite le plaisir »

Il il ne faut pas chercher éloigné ce qui est certainc'est que les écritures disent que la sexualité n'est permise que dans le mariage simplement et cela pour éviter toutes maladies mais aussi par respect pour le conjoint il est écrit que si l'on ne peut se contenir mariez vous. L' adultère ou acte sexuelle en dehors du mariage ou différent était et les deux coupable devaient être mis à mort par lapidation et est toujours condamnable mais acquiescer par beaucoup à notre époque centime l'excuse que nous avons évolué depuis. Bonjour, Je m'interroge vraiment sur l'attitude et le comportement que doit prendre un homme face à la génitalité. En effet, Tout juif pratiquant, aussitôt lors qu'il s'est marié et a eu des enfants, s'il trouve parvenir à l'âge que l'on pourrait estimer comme mature en empli de retenue et d'expérience, la cinquantaine donc, alors qu'il demande le divorce parce qu'il veut connaitre des relations extra conjugales avec différentes femmes sans leur dissimuler justement, qu'il n'est ni plus ni moins qu'un libertin, et que cet homme se disant juif pratiquant, peut-on alors considérer qu'il agit bien